“Respect” sortira le 12 janvier 2018

Mais dès la mi-septembre, le voile va déjà se dissiper à la lumière d’évènements, de présentations, d’articles, sur les réseaux sociaux, peut-être aussi d’un clip, et bien sûr à travers le Blog. 

Ce titre s’est imposé naturellement, comme une réponse au climat inquiétant qui s’impose à nous, et dont les clés semblent nous échapper. Une façon de reprendre le large face à la pesanteur de l’adversité, à nos épreuves personnelles et à l’inacceptable. Une conscience infuse.

Ni drapeau blanc, ni drapeau noir,

De la musique et de l’espoir”.

Comme les milliers de flammes allumées, ce silence poignant nous appelle au respect. J’ai ressenti comme une urgence le fait de chanter plus fort que la peur, de mêler la rose des sables à la rose des vents, dans une espérance commune, de transmettre le meilleur pour qu’il poursuive sa route même en traversant le pire. Le respect, c’est peut-être aussi une perspective sur l’avenir de l’humanité toute entière à travers l’histoire d’un ami qui recueille le miel de ses montagnes comme un chercheur d’or, ou de celle, plus intime, d’un piano centenaire, “comme s’il restait encore des morceaux de sa vie, prisonniers des accords et des notes endormies…” .

“Respect,

Celui des autres et de nous-mêmes

Qu’on emporte avec ceux qu’on aime

Au jour du dernier rendez-vous

Respect, c‘est ce qui restera de nous”.

Nous cherchions une idée, une image pour incarner ce sentiment… Sotheara, graphiste de l’album, explique sa démarche : “C’est à la recherche d’une image, d’un symbole inter-générationnel que m’est venue l’idée de partir d’un émoticône, réinterprété. Il existe différents émoticônes dans le langage SMS de la génération 2.0 pour représenter la notion de respect . Celui-ci me semble répondre à cette idée d’écoute, d’égalité, d’ouverture positive, avec les mains légèrement plus ouvertes que l’émoticône de référence, afin de renforcer cette idée. En le traitant de manière graphique, comme une empreinte sur un mur ou sur du papier, il s’inscrit comme un signe de révolte, la signature de son existence. Les taches bleues sont le symbole de l’expression, de louanges et de joie.”

L’idée nous a immédiatement séduits et  nous a semblé parfaitement en phase avec l’esprit de l’album… Nous nous sommes retrouvés Place de la République pour remonter à la source de l’émotion de ce 11 janvier 2015, où s’est manifestée cette révolte paisible où plus d’un million de coeurs, sans distinction de culture , de religion ni d’origine, ont battu au même rythme…

“Respect,

C’est la voix de nos différences

Nos peaux nos races et nos croyances

Qui se réchauffent au même feu

En regardant vers d’autres cieux…”

Nous aurons bientôt de nombreux rendez-vous, pour partager ensemble ces nouvelles chansons…

A très vite…

 

Temps restant avant la sortie de "Respect"

semaines
0
7
jours
0
3
heures
0
0
minutes
0
7
secondes
2
9
Partager :